La sérigraphie de cartes

Si on comprend le principe de la sérigraphie, il s’agit de se procurer le matériel nécessaire :

Séparateur écologie

Un petit peu d’écologie

Pour travailler, et dans un souci de cesser de gaspiller, je me procure du papier recyclé comme support, du coton biologique pour le textile et les encres sont basées sur des pigments naturels.
Etant plutôt active sur ces questions environnementales, je fais partie d’une association rochelaise qui se nomme EchoMer où nous participons, entre autres actions/activités, au ramassage de déchets sur le port de notre belle ville. L’association, dans une perspective d’économie circulaire, utilise également des déchets pour fabriquer des nouveaux produits (sacs, porte monnaie et autres objets à voir ici) dans un esprit de revalorisation pour un cercle vertueux de notre consommation.

D’un point de vue personnel, j’essaie de limiter la voiture au maximum, d’acheter avec le moins d’emballage et je n’utilise plus de papier aluminium ou sulfurisé, d’essuie-tout, de bouteille de liquide en plastique ou de coton et coton tige.
C’est dans cet état d’esprit que s’inscrit ma production.

Voir la boutique
Séparateur écologie